FPJG

Le Français

pour le Projet

des Jeunes Grignois

session mai 2016

session nov. 2016

Fort des constats et des besoins recueillis, la coordination a décidé de mettre en place une action expérimentale, réunissant les forces et les ressources du territoire.

 

L’action « le Français pour les Projets des Jeunes Grignois » se concentre pour l’instant sur le public jeune dont le niveau de français est très élémentaire – débutant Jeunes migrants de nationalité française ou étrangère, de 16 à 25 ans, dont la langue maternelle n’est pas le français et pour qui le niveau de français représente un frein pour leur intégration sociale, éducationnelle, citoyenne et professionnelle.

 

Se socialiser et découvrir les espaces et les interlocuteurs sociaux, professionnels et culturels de la France qui sont indispensables à leur parcours de vie et à l’acquisition d’une certaine autonomie.

 

Monter en compétences en français afin de pouvoir accéder aux actions de formation et d’accompagnement de droit commun comme Avenir Jeunes.

 

L’action s’est construite comme une étape préparatoire à l’entrée sur des dispositifs de formation ou d’accompagnement de droit commun.

Elle s’adresse aux publics des jeunes migrants et a pour but de favoriser la socialisation, l’entrée dans le monde professionnel et la création d’un lien avec la culture et la société française contemporaine.

 

Pour créer une cohérence dans le parcours global des publics jeunes et répondre au double besoin de découverte des espaces sociaux et professionnel et d’apprentissage de la langue, cette action s’articule autour d’une carte de compétences conçue à partir de la carte des ASL et de celle du dispositif Avenir Jeunes.

 

Pour s’adapter au public « jeune », l’action se veut résolument interactive, dynamique et motivante en proposant un rythme intensif et court avec une tâche finale qui viendra responsabiliser les participants et concrétiser les acquis de la formation par la création d’un blog.

 

En plus de créer une émulation de groupe, celui-ci permettra aux apprenants de retracer les étapes de la formation, de faire le point sur leurs rencontres avec divers interlocuteurs, de donner leur avis sur les différentes découvertes culturelles et cela au travers de tous les canaux disponibles : vidéo, photo, messages écrits et audio, etc…

 

L’initiation aux nouvelles technologies répond également aux exigences sociales et professionnelles de la dématérialisation et de la culture médiatique prépondérante et indispensable liés à nos différents environnements.

L’action combine ainsi la diversification des contextes d’apprentissage (lieux différents, recherches accompagnées ou en autonomie, visites, rencontres,…), l’apprentissage de la langue en classe suivi d’une mise en pratique immédiate et des contenus transversaux pour lesquels la langue restera un outil au service d’objectifs pragmatiques en lien avec leurs besoins immédiats (interagir dans divers espaces sociaux et professionnels, se déplacer, agir dans l’espace numérique, etc…)

Cette action de formation linguistique expérimentale

 sera suivi de :

 

Bilans individuels 

 pour chaque participant (évaluation initiale à visée de positionnement, évaluations intermédiaires et évaluation finale, orientation et suivi de parcours de 3 mois à 1 an) . La démarche évaluative intègre des moments d’auto-évaluation et de co-évaluation entre pairs, guidées par le formateur.

Bilans quantitatif 

(nombre de participants, rapport absences/présence, nombres de visites, de sorties, de rencontres,..) et qualitatif (évaluation de la formation par les participants, progression linguistique,…)